Les nouveautés livres

Nos derniers livres publiés

Parfums de mémoire

Auteur : Soubaya Luçay PERMALNAICK

232 pages - ISBN : 978-2-9531989-3-5

15 €

Cette plongée dans son être écorche sensiblement les oreilles de son histoire personnelle, trop linéaire. Il laissera ici beaucoup de lui-même et n’en sortira pas indemne. A jamais. Il sait surtout qu’il touche là une sorte de palpitation du réel, frais, sincère, qu’il n’a certainement jamais éprouvée jusqu’à ce jour. Il n’y a rien d’imaginé. Une fois de plus, tout est réel, frais, sincère, vrai. Il ne peut s’empêcher de penser qu’il est entrain d’adorer ce gros rocher ordinaire, à peine plane, posté là, devant lui, et servant de planche à lessiver, cette feuille de bananier sublime que dévore amoureusement la petite chèvre, attachée et isolée, devant un abri sommaire en feuilles de vacoa, ce petit enfant fortement enrhumé, suspendu à un sein de sa vieille maman aux cheveux très blancs, celle-ci les pieds dans une mare de boue asséchée, ces déplacements, en bande, de la vingtaine de personnes ne comprenant pas trop ce qu’il leur arrive. Et ce qu’il lui arrive aussi d’ailleurs, à Soubaya. Il revoit ici en Inde, en terre inconnue, des tranches de son enfance. La théorie de réminiscence se concrétise. Il ne découvre rien. Il ne fait que se souvenir. Il aime et se met à haïr ces béances creusées dans sa personne par la modernité, par la civilisation, par les nécessaires mutations. Tout simplement de l’obsolescence provoquée, révoltante. C’est douloureux, mais ça lui convient tellement. Ça le soulage. L’Inde le replonge, pour un moment du moins, dans les  sous-bois insouciants de son enfance. Il y retrouve les composants qui l’on fui au fil du temps. Ces gens-là n’appellent aucune pitié car ils sont beaux et travailleurs. Les filles et les femmes d’ici justifient sa perception sans faille de la beauté reconnue du feue sa propre maman. Ils ressemblent étrangement tous à son papa et à sa maman. Chez lui, le cœur de voyageur n’est nullement vide.